Edition 9 mai 2019

LA CHARTE de l’association « La Demeure des Sources 35 »

1. Introduction

La qualité du séjour dans la maison « La Demeure des Sources 35 » dépend de l’acceptation par chaque colocataire de quelques « règles de vie » exposées ci-après. .
Dans tous les cas, le colocataire doit respecter les consignes données par l’animatrice ou la Direction.
Ces règles et consignes, quand elles sont bien comprises, acceptées et appliquées, constituent le cadre qui facilite la vie collective et l’épanouissement de chacun.

 

2. Suivi médical

Le colocataire se reconnaît en situation de fragilité psychique.. Il lui est donc demandé :

-          d’être suivi par un médecin psychiatre et d’indiquer à l’association son nom et ses coordonnées

-          de suivre les prescriptions de ce dernier et de prendre ses médicaments, si possible, sans l’aide d’une tierce personne

 

3. Vie collective 

Le colocataire accepte de

-          vivre avec les autres, dans un esprit de respect mutuel, et d’entraide, en particulier les injures sont exclues,

-          être prêt à 10 heures: petit-déjeuner pris, toilette faite, et en tenue de ville. Toutefois la « grasse matinée » est autorisée les samedis, dimanches et jours fériés

-          participer aux tâches communes inhérentes au fonctionnement courant de toute maison :entretien, courses, cuisine, etc.
En particulier, lorsque le colocataire est « Responsable de Jour », il est chargé de faire les repas pour la collectivité, et le ménage d’une partie des locaux . Il exerce cette fonction pendant 24 heures de 10h au lendemain 10h (voir le détail des tâches sur le tableau d’affichage). Dans cette fonction il ne doit pas s’absenter de la maison entre 19h et le lendemain 10h afin de veiller à la sécurité des personnes et des biens

-          participer aux  activités internes suivantes : séances de sport du mardi matin, jeux du mercredi après-midi et atelier de Culture Générale, réunion d’échanges du vendredi matin. Cela pour créer et entretenir un esprit de communauté. . Mais la Direction peut accorder des dérogations.
Dan le même esprit, les repas sont toujours pris en commun et à heures fixes: déjeuner à 12h, et dîner à 19h, sauf le samedi déjeuner à 13h30, et les dimanches et jours fériés déjeuner à 13h.
La « réunion d’échanges » est un moment privilégié où chaque colocataire  précise son emploi du temps et  partage les points positifs de la semaine passée, et les difficultés rencontrées.

-          noter par écrit sur « le cahier d’évènements »  les remarques ou les suggestions, concernant la vie pratique dans la maison.

-          s’engager à assurer ses déplacements de façon autonome en bus ou à pieds

4. Activités


Par ailleurs, le colocataire s’engage, en vue d’améliorer ses capacités à participer chaque jour à une activité  sportive, artistique ou culturelle, voire professionnelle, organisée à l’intérieur ou à l'extérieur de la maison, et durant au minimum une heure..


5. Projet de vie


Une fois par mois, l’animatrice s’entretient avec chaque colocataire pour mettre à jour son projet de vie, « faire le point »:  activités en cours ou à venir, assiduité, santé, hygiène, comportement général, exercice des responsabilités, résultats obtenus par rapport aux objectifs du mois passé, etc. Établissement des objectifs concrets et mesurables pour le mois suivants. Cet entretien fait l’objet d’un rapport écrit.
En outre, au vu de ces rapports, une fois par semestre, un membre du bureau et/ou le Président s’entretient avec chaque colocataire.


6.
Absences


A chaque fois qu’un colocataire s’absente, une nuit ou  pour un repas ou plusieurs repas, il renseigne, au minimum 2 heures avant son départ, le « cahier des absences » en précisant son heure de départ et son heure de retour, pour que, d’une part , les différents responsables ne s’inquiètent pas de son absence, et, d’autre part puissent calculer le nombre de repas à préparer.
En outre, le colocataire s’engage à ne pas s’absenter plus de 5 jours consécutifs dans un mois, sauf accord de la Direction.


7. Hygiène et de Sécurité 

Le colocataire

-          a toujours une tenue décente et propre,

-          veille à sa propreté corporelle : cheveux propres, ongles des mains et des pieds coupés et propres, barbe bien coupée ou rasée, dents brossées,….

-          Evite le bruit surtout le soir à partir de 21h. En particulier, il est nécessaire de baisser le son des équipements audios afin qu’ils ne soient pas ou très peu audibles à l’extérieur de la chambre.

-          lorsqu’il est « Responsable de Jour », respecte les menus qui ont été établis

-          dans les parties communes, il ne modifie pas la disposition des meubles, tableaux, bibelots,… sans autorisation de la direction,

-          respecte la propreté de la maison, et notamment des parties communes,

-          veille à l’ordre : ne laisse pas traîner ses affaires personnelles dans les parties communes,

-          n’introduit pas d’animaux de compagnie : chiens chats, lapins,..

-          ne fume pas dans la maison et dans sa chambre,

-          n’utilise pas d'appareil de cuisson dans sa chambre:  machines à café, micro-ondes, ou appareils de chauffage d’appoint, … Seule la bouilloire électrique est autorisée.

-          n’allume pas de bougies,

-          accepte les visites de contrôle de sa chambre par un membre du bureau de l'association et/ou par l’animatrice; celles-ci ont lieu en présence du colocataire, et au moins une fois par mois,


8 Visites

Le colocataire
-  n’accepte pas les visites des personnes étrangères à l’association  sans l’autorisation de la Direction.  Le nom de la personne est noté sur le cahier d’événement par le RJ . Cette autorisation est à demander au minimum 24 heures avant la visite, et celle-ci doit être programmée (la personne doit demander cette visite pour une date et heure déterminées).
Une personne « ancienne  résidente" est considérée comme "une personne étrangère", puisqu’elle n’est plus adhérente.
La famille des colocataires n’est pas soumise à cette autorisation. Toutefois, ces visites sont limitées dans le temps à deux heures maximum, entre 10h et 21h

- n’accepte l’hébergement de nuit d’aucune personne dans la maison, y compris des membres de sa famille.

9. Modification de la charte


La charte peut être modifiée par le bureau de l’association  en fonction des besoins des colocataires et/ou de la Direction. Cette charte modifiée est  signée par chaque colocataires. Un colocataire ne peut pas la refuser, sans remettre en cause son adhésion à l’association.

 

10. Cas d’exclusion de l’association et de la maison 

L’association se réserve le droit de mettre fin au séjour d’un colocataire dans les cas suivants:

- ne pas payer la pension exigée dans le contrat de location dans les délais prévus,
- ne pas consulter régulièrement son médecin psychiatre référent et/ou ne pas en communiquer le nom à l’Association,

- ne pas prendre régulièrement les médicaments prescrits par le médecin psychiatre,

- héberger pendant  une nuit des personnes qui ne sont pas colocataires sans autorisation,

- introduire ou prendre des produits stupéfiants ou alcoolisés,

- commettre des actes de malveillance ou de violence à l’égard des personnes ou des biens de l’association,

- ne pas respecter à plusieurs reprises une des dispositions de la présente charte. En cas de non respect d’une des dispositions de cette charte, le colocataire se verra signifier un avertissement écrit. Après 3 avertissements en moins de six mois, il peut être exclu sur décision du bureau. Dans ce cas, la procédure de résiliation du bail est déclenchée.



Fait à Vezin-le-Coquet, le …......................

Le colocataire

L’ animatrice de la maison

Le Président  de l’Association

Prénom, Nom et signature

Précédés de la mention manuscrite : « J’ai bien lu et compris la charte ci-dessus, et je m’engage à en respecter toutes les prescriptions. »

 

Prénom, Nom et signature

 

Prénom, Nom et signature,