Mai 2017  Assemblée Générale


Mars 2017 

Participation au pèlerinage RENNES- MONT SAINT MICHEL. 

VOIR le lien suivant: Le sentier roman

Janvier 2017   notre Pèle-mèle




 

Vezin-le-Coquet, le 16 décembre 2016

Mot de bienvenue à la fête du 1er anniversaire de « La Demeure Des Sources 35 »: un an! 

(extraits)

 

Nous souhaitons, en premier lieu vous remercier d’être venus nombreux à ce premier anniversaire de la vie de « La Demeure des Sources 35 ». Votre présence nous réjouit. Nous avons invité nos partenaires professionnels, nos donateurs, nos bénévoles.


Nous souhaitons, en particulier, vous donner quelques nouvelles de « la DEMEURE », car, pour ceux qui étaient à l’inauguration, le « bébé » a grandi, et il a maintenant un an!

 

Il est né d’une rencontre entre d’une part le besoin en logement et en accompagnement des personnes en fragilité psychique, et d’autre part  nos partenaires et les familles qui ont été informés du projet. C’est ainsi qu’aujourd’hui,  « la Demeure » est occupée par six colocataires : 2 jeunes filles au RDC et 4 jeunes gens à l’étage.


 L’objectif de notre maison est inchangé : il s’agit de conduire la personne vers l’autonomie et vers des relations sociales soutenues et régulières afin d’aller, à terme, vers le travail ou une activité bénévole.

En effet,nous partons du principe qu’ « avoir un appartement et savoir faire la cuisine » ne suffisent pas, il faut des relations sociales. Car, pour être épanoui, ou heureux, l’homme a besoin de relations humaines.

Pour réaliser cet objectif, nous incitons les résidents à la vie collective, à l’exercice d’activités quotidiennes et à la prise de responsabilités. Comment faisons nous?

-         Concernant les activités qui peuvent être sportives, artistiques, culturelles, voire professionnelles, les résidents vont essentiellement dans les GEM , SAVS, ESAT. Notre rôle à « La Demeure » consiste surtout à orienter les résidents vers les activités de leur choix, puis de « frapper à leur porte » et leur rappeler leur RDV.

-         Pour ce qui concerne la vie collective, celle-ci se manifeste en particulier pendant les repas. Ils prennent leur repas du midi et du soir « obligatoirement » ensemble. C’est prévu dans le règlement intérieur. Ce mode de vie crée une véritable ambiance familiale, et un dialogue « automatique » entre résidents qui partagent les mêmes préoccupations. Ces repas sont animés par « l’animatrice » le midi, et parfois une bénévole le soir, ou une stagiaire de l’école ASKORIA.

-         Après la réalisation d’activités et la vie collective, le 3ème moyen pour atteindre l’objectif est l’exercice des responsabilités. Par exemple, les résidents décident eux-mêmes de leur emploi du temps. Ils l’établissent avec l’aide de l’animatrice et en fonction du « projet de vie », et doivent le suivre comme un engagement pour la semaine. Vous pourrez voir cet « emploi du temps » affiché dans la cuisine, selon l’habitude. De même, le résident décide de ses sorties de la maison, de ses loisirs, c’est encore une responsabilité. Un autre exemple. Chaque résident exerce, dans la semaine, une journée de responsabilité : il est chargé un jour de la semaine, de réaliser le repas de midi et du soir pour tous les résidents et de faire le ménage d’une partie de la maison, de fermer les portes la nuit, et de contrôler et enregistrer les entrées et le sorties des personnes étrangères.


Tout cette vie dans la maison se passe dans une ambiance amicale avec le souci  constant des valeurs d’entraide. Tous, résidents comme bénévoles, s’efforcent de se rendre service mutuellement.

Par exemple, si un résident a du mal à se lever le matin, c’est un autre résident qui va frapper à sa porte. De même nous accordons beaucoup d’attention à la valeur « respect ». Chacun, résident comme bénévole, comme animateur…doit respecter les différences des uns et des autres dans les domaines de la fragilité tout d’abord, mai aussi de la religion, des goûts, du milieu social, etc.

Voilà, dans les grandes lignes,  comment nous fonctionnons actuellement pour que chaque résident aille vers plus d’autonomie et de relations sociales.

 

**************


Nous souhaitons maintenant remercier tous ceux qui ont aidé, d’une façon ou d’une autre ce Bébé à grandir et à lui apprendre à marcher :

-         Merci à tous nos donateursEn effet, nous vivons en autofinancement, c’est-à-dire que ce sont les résidents eux-mêmes qui paient toutes les charges de la vie de la maison. ….Pour l’avenir, nous espérons que les services publics nous aideront dans ce service de santé publique exercé au profit des personnes en fragilité psychique…

-         Nous tenons à beaucoup remercier tous les partenaires qui ont bien voulu faire « un galop d’essai » avec nous et nous ont proposé leur aide, et nous ont accordé , sans doute, leur confiance: 

o       L’association ALFADI …..

o       L’aumônerie catholique du CHGR (hôpital spécialisé)…

o       L’école ASKORIA qui nous adresse des stagiaires …

o       Le CHGR (hôpital spécialisé)…

o       ESPOIR 35 (foyer, SAVS, SAMSAH)…

o        La PAROISSE de Pacé, dont dépend Vezin-le-Coquet…..

o        L’association chrétienne « RELAIS, LUMIERE, ESPERANCE » qui fait se rencontrer des proches de personnes malades psychiques

o       LA THEBAUDAIS, centre de postcure….

-         Cet apéritif est l’occasion de remercier aussi tous nos bénévoles qui assurent avec beaucoup de dévouement des temps de présence, de sorties et de partage avec les résidents.

-         Enfin nous pouvons remercier l’animatrice Madame Sabrina MICHEL qui, comme son titre l’indique, met l’âme et l’ambiance dans cette maison. Elle le fait avec beaucoup de professionnalisme, de prévenance et aussi d’autorité, car il en faut souvent.


Maintenant nous vous invitons si vous ne l’avez pas encore fait, à visiter la maison: les parties communes sont libres d’accès, et certains résidents vous feront peut-être visiter leur chambre…


Encore Merci d’être venus et nous vous disons à une prochaine fête à « La Demeure Des Sources 35 »
.

Le Président

Raymond Baudouin